Startseite // Forschung // FLSHASE // Education, C... // News & E... // Comment ne pas inventer la vérité? Dépasser le scepticisme à l'âge de médiacratie

Comment ne pas inventer la vérité? Dépasser le scepticisme à l'âge de médiacratie

twitter linkedin facebook google+ email this page
Add to calendar
Sprecher: Prof. Dr. habil. Chris Doude Van Troostwijk (LSRS)
Veranstaltung: Mittwoch, den 15. Mai 2019 19:00 - 21:00
Ort: Campus Limpertsberg, Bâtiment des Sciences, Raum BSC E00 003

A l’époque du ‘post-truth’, la question du rapport entre vérité et inventivité demande une élaboration philosophique. Ce rapport est moins anodin qu’il n’y paraît. Dans la tradition métaphysique la vérité se définit comme l’adéquation de la pensée et de son objet. Se pose alors la question comment savoir, que l’instant de l‘adéquation est effectivement arrivé ? Par quel élément, quel signe, s’annonce l’adéquation ? Cette question se pose aussi bien dans un processus de recherche, de réflexion que dans le journalisme ou dans les sciences.

Tout ce qu’on peut en dire, c’est que ce signe est moins de l’ordre du savoir que de l’ordre de l’invention. « Inventer » la vérité, c’est la découvrir grâce à un signe révélateur qui l’accompagne sans se réduire à lui. Paradoxe : Ce qui échappe à la vérité la révèle. Pour qu’elle s’articule en tant qu’adéquation, la vérité doit s’annoncer comme étant manquante, évasive, ouverte, bref : vivante.

Un certificat de participation est délivré aux participants qui le désirent.

Contact: Jean-Marie Weber

Daten: Vortragszyklus_Wahrheit_2018-2019_UPDATE.pdf 125,73 kB